Mise à jour de la page le : 8 Septembre 2002.

Pour l'instant je vous livre l'avancement en temps réel du prototype et en aucun cas une marche à suivre pour réaliser votre modéle. Cette page est là pour vous faire une idée des solutions actuelles retenues et permettre de mieux dialoguer par mail ( des photos sont plus claires qu'un long texte ). De plus si vous avez de votre côté un char à voile qui fonctionne vous pouvez très bien me conseiller sur une étape de la construction s'il vous semble que je suis dans la mauvaise voie ou que je me suis totalement trompé.

Moi je suis un peu paresseux , donc j'ai fait des croquis et des schémas côtés à main levée pour la réalisation de ce proto. Donc une fois et seulement une fois qu'il sera terminé je serai en mesure de dessiner le plan et bien évidemment de vous l'offrir.


SOMMAIRE.

  1. Les matériaux choisis.
  2. Le chassis.
  3. Les roues arrières.
  4. La fourche.
  5. La Radio-Commande.

  6. SOS-TESTS-DETRESSES. ( La partie de la construction où j'ai besoin de vous ).

  7. Retour page principale.

MATERIAUX UTILISES.

Magasins de bricolage ( un rama quel qu'il soit)
Mais attention à la qualité de l'alu : dans certaines enseignes l'alu de diamètre 6 mm ne s'emboite pas dans le diam 8.


1 Tige filetée diam. 4 mm en 1 mètre.
1 Profile alu 12x10 en 1 mètre.
1 Rond alu diam 10 mm en 50 cms.
1 Profile alu 10x10 mm en 1 mètre.
3 Rond alu diam 8 mm en 1 mètre.
1 Profile alu de 15x2 en 1 mètre.
1 Plaque de ctp de 5 mm (recup).

Magasins de cerf volant ou de sport. (Decat....)

2 Roues de patinette de 110 mm.
1 Roue de roller enfant de 65 mm.
6 Roulements à billes ABEC 3 (suffisant).
Toile de spy pour la voile.

Magasins de modélisme.
Je conseille vivement de trouver des solutions pour fabriquer des pièces comme les ridoires vu le prix souvent délirant de ce type de pièces (quasiment le prix du modèle). Mais moi pour l'instant j'ai dépouillé mon fameux bateau, pour aller plus vite.
1 Poulies pour bateaux.
3 Ridoires ou tendeurs..

Divers...
Vis de diam 3 mm écrous et rondelles, Ecrou de diam 4 mm.
Bas de ligne pour la pêche et de quoi les sertir

Voila en gros le materiel, trouvé facilement dans toute bonne épicerie.


Retour au sommaire.



LE CHASSIS.


  Pour le chassis la première photo montre l'assemblage principal entre le profile alu de 12x10 servant au chassis et le 10x10 servant à la fixation des roues.
Dans le profile de 12x10 j'ai enfoncé un morceau de tube de diam 8 mm que j'ai collé en le callant au mileu. Dans ce tube de 8 mm j'ai ensuite collé un morceau de tube de 6 mm. Puis enfin dans ce tube de 6 mm j'ai collé un morceau de tige filetée de diamètre 4. Si votre alu est bon vous n'aurez pas trop de mal à assembler tout ça, sinon dommage. Le mien n'etant pas très bon j'ai été obligé de repercer délicatement le tube de 8 et poncer le tube de 6.


Astuce du jour : enfiler un morceau de 6 sur votre perceuse et fixer sur votre plan de travail du papier de verre. C'est top comme méthode de poncage. Ca va vite et c'est propre.


La deuxième photo montre l'assemblage et la platine faite en CTP de 5 mm qui permettra de rigidifier l'ensemble et d'accueillir l'ensemble de la RC et ultèrieurement pour les plus courageux elle servira de base au fuselage définitif ( mais moi je n'en suis pas encore là).
L'assemblage se faisant par des vis de diamètre 3 en verifiant bien que le profile alu (10 x 10) supportant les roues soit bien d'équère avec le fuselage (12 x 10).


Retour au sommaire.






            
LES ROUES ARRIERE.


  Alors là ça se complique un peu. Il faut le tube de 10 (B) de 8 (A) de 6 (D) et la tige filetée de 4 (C), ouf enfin. Tout ce petit monde va servir à vous fabriquer l'axe des roues arrière qui s'emboitera dans le profile alu de 10 x 10 (pour ceux qui ne suivent plus reprendre la partie Chassis, ou alors vivement le plan).

En fait le tube de 8 mm (A) entre dans le profile de 10x10 sur une longueur de 15 cm. Dessus une bague de diamètre 10 mm (B) sert de butée à la roue, elle coïncide parfaitement avec le diamètre des roulements. Cette bague mesure 2 cm de long. Il faut la fixer de manière à ce que le tube de 8 (A) une fois la roue mise ( photo 3 ) effleure l'exterieur de la roue. Ensuite dans le tube de 8 (A) enfiler le tube de 6 (D) qui lui mesure dans les trois centimètres, ajuster le à ras du tube de 8 (A). Cette pièce sert de réducteur pour fixer la tige filetée de diamètre 4 mm (C).
Ouf pause.
Ensuite mettre la tige filetée dans l'ensemble formé de la pièce A et D. Laisser dépasser assez de la roue ( photo 3 ) pour pouvoir y mettre une rondelle et un écrou. Une fois le tout monté vous pourrezs toujours couper l'excédent de tige filetée (C).

Je rappelle que dans ce modèle la largeur totale ne dois pas excéder les 75 cms. La roue sur la photo 3 est une roue de patinette de diametre 110 mm.

Si je ne suis pas clair en attendant le croquis et le plan dites le moi.


Astuce.
Tout l'assemblage a été réalisé avec de la colle de type epoxy et en profitant du fait que les tubes ne s'emboitaient pas correctement.


Retour au sommaire.





LA FOURCHE.


  Deuxième modèle de fourche : la première ( photo du haut ) n'etait pas fiable; beaucoup de jeu et de manque de précision. Cette nouvelle fourche est un peu plus compliquée que la première mais règle pas mal de problèmes.

En bas la nouvelle fourche est beaucoup plus robuste et n'a quasiment plus de jeu dans la direction. Il va falloir pour cette pièce que je vous donne un croquis car la décrire ne va pas être simple. Elle est constituée de la même section que le chassis 10*12. Elle est inclinée et maintenue par le bais de deux plaques de CTP de 5 mm.
Pour la direction j'ai percé le profile de 10*12 de manière à lui rentrer un petit morceau de tube de diamètre 8 mm (collé à l'epoxy et écrasé légerement). Dans ce tube de 8 par 10 mm j'ai inséré un tube de diamètre 6 légerement plus long me permettant la jonction entre la fourche et le profile. Ce tube doit être poncé de maniêre à tourner librement dans le tube de diamètre 8 ( graisse ). Le serrage se fait donc maintenant sur ce tube de 6 traversé par la tige filetée de 4 et permet un véritable serrage sans bloquer la roue.
La roue est une roue de roller enfant de diamètre 65 mm.

Astuce.
Plutôt que d'utiliser deux tubes en aluminium, il est préférable de remplacer le tube de 8 mm par un tube en laiton, une sombre histoire de frottement ( merci à Seb dit Fatbass, le roi de la mécanique médiévale ).

 



Retour au sommaire.



LA PLATINE RADIO.


Photo du haut : la platine actuelle.

Par rapport à la version de départ ou le servo de direction était bien plus en avant et ne tenait pas, j'ai reculé celui-çi
. Et j'ai fabriqué une platine radio permetant de tenir les servos correctement. En effet entre les vibrations et la force de la voile rien ne restait en place longtemps. De plus cette platine permet de proteger l'electronqiue. Le recepteur en effet et logé dessous.

Photo du Bas : l'ancienne installation RC.

Que dire à part que rien ne tenait longtemps sur le char à voile.



Retour au sommaire.





SOS-TESTS-DETRESSES


  Dans n'importe quel projet il y a toujours un grain de sable, moi en ce qui me concerne, comme je ne fais pas dans la dentelle, ce n'est plus un grain de sable mais un rocher !.

Aux premiers essais les haubans m'ont énormément gênés. Il faut dire que je suis parti sur les bases de mon voilier de classe 1 mètre. Pour aller vite j'ai simplement pris son mât et sa voile. Au bout d'un petit moment je les ai carrément enlevés et j'avais de meilleures réactions. D'où l'idée d'un haubanage souple avec élastiques ( les trucs noirs ) de rappel permettant de récupérer plus vite le vent.
A tester.

Donc si vous avez des idées sur le type de haubanage à utiliser pour un char à voile et pendant que nous y sommes le type de voile ( triangulaire, avec ou sans creux ) n' hésitez pas à me faire part de vos remarques . En plus Laurent est lui aussi en train de faire un proto et semble aussi chercher des infos sur le type de voile à utiliser.

- C'est ça en informatique l'open source papa ?
- Oui mon fils, c'est ça. Réfléchis plutôt que de parler.